immo solidaire

[ INTERVIEW : UNE COACH DEVOUEE ]

« J’ai un profond respect pour Jean-Claude Cottet Moine, confie Agnès Dentand, capicienne depuis 10 ans. Il m’a toujours touché par son humanisme. Il sait comment réveiller les coeurs et nous donner envie de le suivre. Son niveau de conviction est haut, fort et beau. « 
La coach des départements de Savoie et de Haute-Savoie a, elle aussi, une fibre humaine très développée. Pendant longtemps, elle a aidé bénévolement des jeunes défavorisés à se sortir de situations précaires ainsi que des femmes analphabètes à apprendre le français. « La bonne rencontre au bon moment peut faire basculer positivement l’avenir de quelqu’un« , exprime-t-elle. 
Actuellement, elle soutient financièrement des femmes en Afrique. »Une maman qui survit, ce sont des enfants en détresse qui ne seront pas abandonnés« , rappelle Agnès. Les mères célibataires sont également très nombreuses et fragiles aux Philippines. C’est pour cela que la Fondation Jefpag les accompagne dans leurs grossesses puis accompagne leurs enfants en les scolarisant. 
Cet altruisme, Agnès le pratique tout autant auprès de ses équipes (136 conseillers) chez Capifrance, mais aussi de ses clients. « Lorsqu’ils achètent ou vendent un bien immobilier, nous entrons dans leur intimité, dit-elle. Ce sont des moments clefs de leurs vies où ils sont parfois vulnérables et donc ont besoin de nousNous devons être bienveillants et à l’écoute.« 
Aider les autres est essentiel pour cette ambassadrice. « Peu importe combien, peu importe quand et comment, nous devons donner à celles et ceux qui n’ont pas eu notre chance, argue-t-elle. Donner aujourd’hui, c’est contribuer à la paix de demain. Les ressources entre les pays doivent être partagées équitablement. Nous ne pouvons plus vivre dans l’opulence et le gaspillage quand des millions de personnes pauvres meurent de faim. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *