immo solidaire

[ INTERVIEW : UNE COACH AU GRAND COEUR ]

Malgré des débuts difficiles, des doutes et une méconnaissance du métier, Christel Chareyre, après 12 ans chez Capifrance, n’est plus simplement conseillère. Elle a évolué en tant que coach et formatrice dans 4 départements français. Dès son arrivée, elle a apprécié Jean-Claude Cottet Moine, son côté humain, ainsi que l’ambiance familiale régnant chez Capifrance. « C’était un patron sérieux, très accessible, à l’écoute et doté d’un grand coeur, raconte-t-elle. Il a eu une idée de génie. Le concept révolutionnaire du réseau Capifrance a été une révélation pour moi tant d’un point de vue personnel que professionnel. » Aujourd’hui encore, ce concept sert de modèle dans le secteur de la transaction immobilière. 
Empathique et tenace, Christel a surmonté les obstacles, a saisi les opportunités et, surtout, a pris un réel plaisir lorsqu’elle a endossé son rôle de manager. Aujourd’hui, c’est avec le même enthousiasme et plus confiante qu’elle accompagne 140 conseillers. Elle fait tout son possible pour transmettre son savoir afin qu’ils évitent de commettre des erreurs. « C’est un véritable bonheur de partager leurs réussites, souligne-t-elle. Si je peux les aider à réussir plus vite, c’est une grande satisfaction. »
En plus de ses nombreuses activités professionnelles et de ses occupations de maman de trois étudiants, Christel a décidé de devenir la porte-parole de la Fondation des Professionnels Humanistes et Solidaires, créée par Jean-Claude. « L’avantage, en prenant part à son projet Humaniste et Solidaire qui va dans le sens de mes convictions, c’est que je continue à aider les autres sans que cela ne me prenne trop de temps« , reconnaît l’ambassadrice. À ce titre, elle encourage vivement ses équipes de Capiciens et Capiciennes à donner un nouveau sens à leur vie en faisant de même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *